Lifelong Learning Programme

This project has been funded with support from the European Commission.
This material reflects the views only of the author, and the Commission cannot be held responsible for any use which may be made of the information contained therein

Also available in:

"I Am Not Scared" Project

Homepage > Database > Good Practies List > Good Practice Form

Database

TITLE OF GOOD PRACTICE:

CPMS (Centres Psycho-Médico-Sociaux), Médiation scolaire et Equipes mobiles

KEYWORDS:

Médiation, prévention, dialogue, gestion de conflit, assistance

GOOD PRACTICE TYPOLOGY:

National Project

TARGET GROUPS:

Toutes les écoles de la Communauté française de Belgique: élèves, membres du personnel éducatif, parents…

WORKING GROUP COORDINATING THE INITIATIVE:

Ministère de la Communauté française de Belgique

COUNTRY WHERE IT TOOK PLACE:

Belgique

LANGUAGE OF THE REVIEW:

French

DEFINITION OF TARGET GROUP:

Parents, Policy Makers, Teachers, Young People, School Directors.

DESCRIPTION OF THE GOOD PRACTICE:

Les centres psycho-médico-sociaux (CPMS) sont les référents primordiaux en ce qui concerne les problèmes de décrochage scolaire et de violence à l'école. Leurs missions ont été reprécisées par le décret du 14 juillet 2006.


Deux dispositifs ont été créés pour répondre à des problèmatiques plus spécifiques :


•  la Médiation scolaire , instaurée par le décret du 30 juin 1998 ;


•  les Equipes mobiles de la Direction générale de l'enseignement obligatoire, créées par le décret du 12 mai 2004.


 


Territoires, actions, modalités


 


•  Le Service de la Médiation scolaire en Région wallonne (SMSW) intervient sur tout le territoire de la Région wallonne. Les intervenants sont externes : les médiateurs couvrent une zone géographique déterminée et interviennent individuellement ou en groupe dans les établissements scolaires sans y être attachés ;


•  le Service de la Médiation scolaire en Région bruxelloise intervient sur le territoire de la Région bruxelloise. Les intervenants sont internes : les médiateurs sont présents dans les établissements scolaires tout au long de l'année ;


•  les Equipes mobiles interviennent dans tous les établissements organisés et subventionnés par la Communauté française. Les intervenants sont externes et les interventions sont gérées le plus souvent par au moins deux agents.


 


Interventions et niveaux d'enseignement


 


Les Services de la Médiation scolaire en Région wallonne et en Région bruxelloise interviennent :


•  au niveau de l'enseignement secondaire ordinaire ;


•  au niveau de l'enseignement fondamental ordinaire lors de circonstances exceptionnelles.


Les actions se mènent prioritairement dans les établissements en discriminations positives.




Les Equipes mobiles interviennent dans l'enseignement fondamental ordinaire, l'enseignement secondaire ordinaire et l'enseignement spécialisé.


 


Compétences en fonction du public concerné


•  Les Services de la Médiation scolaire en Régions wallonne et bruxelloise s'occupent de problèmes relationnels entre des élèves, entre des parents d'élèves et les membres du personnel, entre les membres du personnel et des élèves ou groupe classe. Les problèmes entre les membres du personnel ne sont pas pris en charge par ces services.


•  Les Equipes mobiles interviennent sur les mêmes problématiques dans l'enseignement fondamental et dans l'enseignement spécialisé. Elles interviennent dans l'enseignement secondaire ordinaire pour des problématiques non prises en charge par la médiation : les conflits entre adultes et les situations de crise.



RESULTS:

Les missions du SMSW se traduisent d’une part en axes de travail et d’autre part en prestations.




Axes de travail:


Les questions récurrentes pour lesquelles le service est sollicité s’articulent autour de trois axes de travail :
- L’autorité dans la relation éducative et pédagogique, le rapport à la loi : les règles, les normes, les limites, les sanctions…
- Le sens de l’école et la motivation scolaire,
- Le dialogue familles-écoles


Prestations:


Le service rencontre ses missions en assurant les prestations suivantes :


1. Médiations en situation de conflit entre élèves, un groupe d’élèves ou un groupe classe et un (des) enseignant(s), entre un élève, et/ou sa famille et l’école.


2. Accompagnement d’un jeune ou d’un groupe de jeunes en situation de violence, en décrochage scolaire ou en risque de décrochage scolaire.


3. Elaboration d’outils de sensibilisation et de prévention dans le domaine de la violence et de l’accrochage scolaire,
Exemples d’outils :
- Les climats de classes,
- L’accueil des élèves,
- Le phénomène du « bouc émissaire »,
- Le racket,
- Le sens des règles et du ROI (Règlement d’Ordre Intérieur),
- Les notions de juste et d’injuste,
- L’usage des nouvelles technologies.


4. Accompagnement des écoles dans la mise en place de projets et de dispositifs favorisant l’accrochage scolaire et la prévention de situation de violence,
Exemples de dispositifs :
- Les conseils d’éducation,
- La délégation des élèves,
- Le conseil de discipline,
- Les SAS internes,
- Les espaces de dialogue et d’écoute,
- Les conseils de coopération,
- …


5. Contribution à l’échange de bonnes pratiques dans les domaines de la violence et de l’accrochage scolaire.


Le service de médiation scolaire cherche à activer les ressources internes des écoles et en fonction de la spécificité du problème, il travaille en partenariat avec d’autres services.

 


Le Service de la Médiation scolaire bruxelloise a comme mission :


de prévenir la violence et de prévenir le décrochage scolaire. Pour ce faire, le service :


•  offre un espace d'accueil, d'écoute et de dialogue permettant un travail de médiation entre les personnes ;


•  tente de rapprocher les points de vue ;


•  aide à la recherche de solutions alternatives aux situations difficiles ou bloquées ;


•  propose un accompagnement face à des obstacles liés directement ou indirectement aux situations scolaires ;


•  …


La présence permanente et durable du médiateur dans l'établissement, son indépendance, sa neutralité et son obligation de confidentialité permettent de favoriser :


•  la maîtrise des dynamiques internes, relationnelles de l'école ;


•  l'instauration d'une relation profonde avec les différents acteurs de l'école ;


•  l'approfondissement et la pérennisation des projets ;


•  l'évaluation sur le long terme et l'instauration de la confiance et de la crédibilité entre les acteurs ;


•  la création d'un cadre rassurant et apaisant dans les dynamiques de violence, d'exclusion et de décrochage de l'école.


 


Les Equipes mobiles ont comme mission :


d'agir pour un élève en situation de crise, d'agir de manière préventive afin d'éviter des tensions prévisibles, d'agir pour la reprise du dialogue au sein d'un établissement qui a connu une situation de crise, d'offrir des actions de sensibilisation à la gestion des conflits.


Pour ce faire, elles mettent en oeuvre des modalités d'actions autour de six axes d'intervention :


 


•  jeunes en situation scolaire : conseil de classe, moment de parole, conseil de délégués, conseil de participation, négociation,… ;


•  jeunes en situation critique : table ronde, rencontre individuelle et collective, thérapie systémique brève, collaborations fréquentes avec les différents acteurs du monde scolaire ou extrascolaire,… ;


•  interventions auprès des adultes et des équipes éducatives : accompagnement d'un collectif, Team Building, coaching, analyse de pratique professionnelle,… ;


•  écoute et soutien de crise : temps de parole, rencontres individuelle et collective, collaborations avec le CPMS, contacts très fréquents avec les différents acteurs du monde scolaire (direction, enseignants, parents, élèves,…),… ;


•  accompagnement dans la gestion des conflits : écoutes active et passive, rencontres individuelles ou collectives avec les différents acteurs du monde scolaire, rappel de la loi,… ;


•  formation en gestion de conflits : méthodologie de gestion de conflit, mise en place de la thérapie systémique brève, méthodologie de l'appropriation, techniques d'interventions immédiates,…





INDICATORS:

Detection protocol, Intervention protocol, Help-line/counseling.

EVALUATION:

Ces mesures ont été prises par le Gouvernement de la Communauté française de Belgique. Les strategies et les dispositifs sont régulièrement évalués et adaptés suivant les résultats de l'expérimentation des conclusions et des rapports produits par les experts.

L'EVALUTATION SE FAIT AU TRAVERS D'UN RAPPORT D'ACTIVITES ANNUEL ET D'UN RAPPORT D'EVALUATION TRIENNAL, RENDUS A L'AUTORITE DE TUTELLE. pages

NAME OF COMPILER:

Christine CLOES

NAME OF INSTITUTION:

INFOREF

ROLE:

Directrice

I Am Not Scared Project
Copyright 2017 - This project has been funded with support from the European Commission

Webmaster: Pinzani.it